Faire suivre

RSS - Signer la pétition pour soutenir Racines au Maroc

La dissolution de l’association culturelle Racines, un nouveau coup porté à la liberté d’expression au Maroc

 

Le Fonds Roberto Cimetta est choqué d’apprendre la dissolution de l’association culturelle Racines, prononcée par le tribunal de première instance de Casablanca le 26 décembre 2018. Cette attaque soudaine est injuste et injustifiée, un signal lancé par le gouvernement marocain aux autres associations qui feraient preuve de « trop » de liberté d’expression.

 

Le Gouverneur de Casablanca-Anfa, un haut fonctionnaire du Ministère de l’Intérieur a posé plainte contre Racines pour avoir hébergé le tournage de l’émission « 1 dîner 2 cons » qui invite des journalistes, des artistes, des intellectuels à débattre de sujets politiques et sociaux de façon libre et décomplexée. Lors de l’épisode du mois d’août (500 000 vues), des participants ont fustigé le discours royal et critiqué la répression des mouvements militants. La dissolution de Racines porte sur l’accusation suivante : « organiser une activité comprenant des dialogues qui portent de graves atteintes envers les institutions étatiques et la religion islamique ». 1 dîner 2 cons continue à vivre ; ça huitième épisode est en tournage. Racines a décidé de faire appel. La sentence est non-exécutoire et Racines peut continuer pour le moment à défendre les droits culturels et la diversité culturelle.

 

Racines est une association culturelle, sans but lucratif, non-politique et non-confessionnelle établie en 2010 à Casablanca. Elle travaille à travers le Maroc pour la mise en place de politiques culturelles répondant aux besoins des citoyens. Le travail de Racines est exemplaire, basé sur le diagnostic territorial, la recherche, le plaidoyer, aboutissant à des résultats concrets : entreprenariat culturel, formation, liberté d’expression et l’intégration de la culture comme un élément clé de la stabilité sociale et économique. Leur publication récente « La Culture est la solution », apporte des arguments clairs sur ce point.

 

La liberté d’expression artistique est fondamentale dans une société libre et ouverte. L’expression créative et sans inhibition est un vecteur d’engagement politique et social, stimule l’échange d’idées et d’opinions, et encourage le dialogue interculturel, élément clé de la résolution de conflits. La liberté d’expression est essentielle aux individus et aux communautés qui doivent appréhender notre difficile réalité ensemble. 

Porter atteinte à cette liberté et à la libre circulation des idées, c’est une violation de nos valeurs en plein cœur de nos sociétés.

 

Issu de la société civile, le Fonds Roberto Cimetta (FRC) est l'expression de la volonté de professionnels de la Culture et des Arts, d’améliorer la coopération avec leurs collègues du monde arabe et du Moyen-Orient et de renforcer ces échanges de manière durable à travers un programme de mobilité multilatérale. 

 

Le FRC considère que la voix des artistes et des opérateurs culturels comme Racines et venant de toutes les parties du monde – écrivains, artistes visuels, musiciens, réalisateurs, interprètes – est encore plus vitale aujourd’hui pour imaginer des solutions creatives aux défis qui nous attendent ensemble.

 

En écho aux paroles de beaucoup d’autres organisations culturelles, le Fonds Roberto Cimetta – ses dirigeants, ses experts, son personnel et ses bénéficiaires – demande au gouvernement marocain de prendre au sérieux ces considérations et de libérer Racines des charges portées contre elle. 

 

Signer la pétition pour soutenir Racines et dire non à la dissolution. 



Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter