Faire suivre

FRC - Bourses de mobilité - FRC/Biennale Warszawa - Date limite : 31/12/2018

Le Fonds Roberto Cimetta et la Biennale Warszawa collaborent pour offrir des bourses de mobilité dans le cadre de la Biennale Warszawa en mai et juin 2019, afin de faciliter et augmenter la mobilité des artistes entre l’Europe centrale et orientale et le monde arabe-Moyen-Orient. 


La Biennale Warszawa est une institution publique travaillant durablement et de manière cyclique à la création de plateformes d’échanges de recherche, d’activisme et de travail artistique. La Biennale Warszawa vise à rassembler une expertise à la fois artistique, culturelle et politique pour construire des modes opératoires alternatifs pour le monde de demain. A travers les dualités, art/culture, recherche/discours, activisme/politique, la BW vise à renforcer le flux des idées, des concepts et de la connaissance entre l’art et la science. BW ouvre tous les champs du possible (de l’écologie, de l’économie, de la politique, des sciences humaines, …) pour permettre à l’art d’intervenir dans l’espace public et dans les projets de recherche.

 

L’objectif est de créer des synergies à travers les expériences et opinions divergentes, plutôt que des divisions alors impossibles à surmonter. La vision recherchée est le commun et l’universel.


Cet appel sera lancé le 1er décembre 2018 et restera ouvert aux candidatures pour un mois. 

 
Les candidatures pourront être rédigées en arabe, anglais ou français.

 

Chaque candidature doit adresser les critères spécifiques de la Biennale Warszawa décrits à la rubrique "programme de mobilité"  et axés sur les possibilités de création commune, transnationale ou trans-locale entre l’Europe centrale et orientale et le monde arabe/Moyen-Orient.


2. CRITÈRES SPECIFIQUES DE LA BIENNALE WARSZAWA 
Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à la période de transition en 1989, la Pologne avait développé des relations avec les pays de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Le gouvernement communiste polonais de l’époque menait des relations diplomatiques et économiques avec les pays arabes. Ces relations étaient très fortes dans les années 60, 70 et 80 lorsque les échanges économiques et technologiques étaient en pleine extension. Les spécialistes polonais de l’industrie, de l’économie, de la science, des infrastructures et de la médecine sont partis travailler dans la région arabe. Dans les années 70, la compagnie polonaise de commerce extérieur Polservice, a envoyé plusieurs milliers d’experts polonais en Afrique ou au Moyen-Orient. En même temps, les universités polonaises accueillaient des étudiants étrangers, par exemple, l’Ecole de Varsovie pour la Planification et les Statistiques (SGPiS) a accueilli des étudiant/es africain/es et moyen-orientaux qui sont ensuite retourné/es dans leur pays d’origine pour occuper des postes importants.Redécouvrir ces liens historiques (coupés depuis 1989 à la suite d’une réorientation de la politique étrangère polonaise), devient le point de départ de nouveaux projets artistiques axés sur le partage du commun entre l’Europe centrale et orientale et les pays du monde arabe-Moyen-orient.La BW souhaite inviter des curateurs, des artistes, des chercheurs et des opérateurs culturels a imaginé des alternatives pour notre société de demain. A travers les arts visuels, le spectacle vivant, la musique et nos différentes visions politiques, sociales, écologiques et culturelles, BW veut reprendre le fils du passé pour réinventer des relations trans-locales pour aujourd’hui et pour demain.

 

Pour les critères d'éligibilité de ce fonds et le calendrier, veuillez cliquer sur "programme de mobilité" en haut de cette page.

 



Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter