Faire suivre

FRC -la Maison des Artistes au camp de réfugiés de Domiz

En Irak, on dénombre plus de 250 000 réfugiés syriens au sein des neuf camps situés dans la région du Kurdistan d’Irak dont 35 000 d’entre eux sont hébergés dans le Camp de Domiz. Guidé par le souci constant d’accompagner ces derniers face à leur changement de vie brutal et de les intégrer dans la communauté Kurde, le Gouverneur de la Région de Duhok a inauguré, ce 20 juin dernier (Journée internationale des réfugiés), la « Maison des Artistes », une initiative chapotée par le projet Fil Manfa

 

Fil Manfa et la « Maison des artistes », projet impulsé conjointement par le Fonds Roberto Cimetta (FRC) et le UNFPA, permet aux jeunes artistes réfugiés d’accéder à un espace privilégié afin de continuer à développer leurs nombreux talents et à faire vivre leurs arts (arts visuels, danse, musique, théâtre etc.). Ainsi, des centaines de jeunes ont déjà bénéficié du programme. 

 

Bien que le Fond Roberto Cimetta ne s’apparente pas à une organisation humanitaire, il est toutefois conscient de l’importance de prodiguer un support immédiat à ces artistes réfugiés de Duhok afin de les reconnecter avec d’autres basés à Istanbul ou encore Beyrouth. Cette dynamique a donc vocation à étendre le programme Fil Manfa à des zones situées aux abords des conflits où des artistes en exil ont besoin de soutien. 

 

Cette initiative place les Droits Humains ainsi que les Droits Culturels au cœur de son action. Chacun possédant une culture qui lui est propre, l’Art s’apparente au canal qui aide à réparer, à préserver une culture abimée par les conflits meurtriers et les déplacements de populations qu’ils engendrent. 

 

Ont notamment assisté à l’inauguration : M. Farhad Ameen Atrushi –  Gouverneur de la région de Duhok ; M. Dominique Mas – Consul de France à Erbil ; M. Ferdinand Richard –  Président du Fond Roberto Cimetta ; Mme. Siham Mamand – Directrice adjointe du département des Affaires étrangères du Gouvernement régional du Kurdistan ; M. Nestor Owomuhangi – Représentant adjoint de UNFPA en Irak ; Omar Berakdar – le coordinateur de Fil Manfa à Istanbul ; Thomas Fansten – Conseiller pour la Culture et les droits humains de la Ville de Paris ; Emilie Heriteau – Représentante du SYNDEAC ; Shayda Hessami, Présidente d’Aide Humanitaire et Journalisme. 

 

Enfin, nous renouvelons notre gratitude au Gouvernement régional kurde ainsi qu’à leur représentation à Paris et également à tous les donateurs du projet : le Ministère français de la Culture ; le Ministère norvégien des Affaires étrangères ; la Ville de Paris ; la Ville de Ténérife ; Madame la Sénatrice française Marie-Christine Blandin ; le SYNDEAC (Syndicat des entreprises artistiques et culturelles) ; la Fondation Farrah et la Gouvernance des Iles Canaries. 

 



Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter